Qui êtes-vous ?

Ma photo
Bordeaux, France
De temps à autre, il m'arrive de prendre de petites commande de peinture. Pour tout renseignement, contactez moi : studiocaillou@yahoo.fr

samedi 13 janvier 2018

En route pour la nouvelle année : du neuf pour Bolt Action

Bonjour à tous,

Et bien voilà une nouvelle année qui démarre très fort.

Je vous ai déjà annoncé que j'ai pas mal de troupes allemandes à peindre pour un CdA Bolt Action, mais je me suis également lancé dans une nouvelle armée, avec une petite force de paras US de la 101st Airborne période été 1944 (et plus précisément période Market Garden).

J'ai échangé ces figurines contre d'autres, et donc je tiens mon premier engagement pour le moment, mais il y a de grandes chances que je doive passer par de l'achat pour compléter cette petite force vu que je compte la monter à environ 1000 pts en utilisant au maximum les figs plastiques de chez Warlord Games.

En attendant, voici ce qui est sorti de l'atelier cette semaine.
Rien de bien folichon quand on y regarde de près, mais essentiellement de la peinture destinée au jeu et qui à mon sens remplit parfaitement son rôle à distance de jeu. Les marquages sur les casques et sur les bras ont été réalisés à la main, histoire d'éviter de commander des décalcos pour le plaisir.
A vue de nez, hors temps de séchage divers (colles, encre,...), je dirais qu'il y a environ 3/4 d'heure de boulot par figurine...

 
 


J'en ai encore 10 autres en cours de séchage sur le bureau, donc il y aura de la news sous peu.

Pour le choix des armes, je me suis donc repenché sur mes Allemands, et j'ai choisi de peindre une équipe de snipers fallschirmjägers et un sdkfz 250/9 (avec une tourelle équipée d'une mitrailleuse et d'un canon de 20mm, histoire de traiter les blindés légers et les transports de mes adversaires).

Les snipers ont été terminés très rapidement. Les figs sont sympas, malgré un joli défaut de moulage sur celui qui est à genoux, mais comme c'est dans un coin assez peu visible, au final ça ne se voit pas trop.

 
 


Concernant le sdkfz 250, c'est un modèle en résine de chez Warlord Games.
C'est mon premier blindé en résine, toutes marques confondues, et je dois dire que je suis très loin d'être impressionné favorablement.

Le modèle m'a demandé un max de travail de nettoyage, et présente de jolis défauts de moulage.
Certains sont invisibles, d'autres un peu plus (blindage de coque supérieur gauche déformé, par exemple). De plus, je trouve certaines parties très grossières dans leur sculpture (chenilles, roues, aérations sur le capot,...).

Bref, j'ai encore un sdkfz 7/2 à peindre, mais je pense que je ne rachèterai plus de résine Warlord Games (et sans doute pas d'autre marque si je peux faire autrement).

En attendant, il est en WIP : le camouflage est terminé, et j'attaque la suite de la peinture (marquages, boue, neige,...).

 
 


Et pour ceux qui me posaient la question d'un comparatif de taille entre Warlord et Rubicon, voici une petite photo présentant mes deux modèles.
Les dimensions sont assez proches pour faire illusion, par contre on voit bien les différences entre les deux modèles (capot plus plongeant sur le Warlord, blindage de flanc moins haut, différences de sculpture sur les chenilles ou les roues...).
A distance de jeu, cela n'a aucune importance, mais je pense que je vais rester chez Rubicon pour mes autres véhicules....





Allez, je vous laisse, c'est l'heure d'aller casser la croûte ! ^^






mercredi 10 janvier 2018

Le post du début d'année : des voeux et des Allemands pour Bolt Action !

Bonjour à tous, et tout d'abord je vous souhaite une bonne et heureuse année 2018.
Qu'elle vous apporte amour, gloire et beauté... Euh, je m'égare, mais je vous souhaite qu'elle comble vos voeux.



Pour ma part, l'heure est venue de faire un petit bilan, au moins sur le plan ludique et figurinistique.
Je suis loin d'avoir joué autant que je l'aurai souhaité à mes jeux préférés, mais j'ai quand même réussi à corrompre femme et enfants pour des parties de jeux de plateaux en famille (que ce soit à Carcassonne ou à Takenoko, disons qu'aucun quartier n'est fait ni demandé autour de la table de la salle à manger).

Nous avons également lancé une ligue de BloodBowl au sein de la Guild, et mes Averland Eagles y font plutôt bonne figure pour l'instant, malgré quelques sueurs froides au cours des derniers matchs...

J'avais également réussi à tenir mon engagement personnel de peindre plus que je n'achète jusqu'à mon retour du Japon, mais il faut bien dire que le Black Friday (combiné à un choix des armes sur le forum Bolt Action) a ruiné cette idée en me faisant acheter d'un seul coup le reste de mon armée allemande au lieu d'étaler les achats sur plusieurs mois. Au moins, maintenant, il ne me faudra plus grand chose de ce côté là (sauf un peu de paras US pour avoir une 2ème armée et avoir du choix dans les adversaires) ! ^^

Pour l'année à venir, je me fixe au moins l'objectif de vider mes stocks de plomb nu et de plastigris plus vite que je ne les ai remplis. Et cette fois, il faut que je m'y tienne.Et comme je n'ai plus du tout envie de m'y remettre, je vais certainement faire du vide dans mes stocks de figs pour 40k, histoire d'avoir de la place...
Et autre objectif pour l'année qui vient : jouer, jouer et encore jouer !



Bon, en attendant, voici mes devoirs de vacances.
Toujours en lien avec mon armée allemande fin de guerre, je me suis offert une boite de SS en tenue d'hiver de chez Warlord Games, que j'ai décidé de peindre dans un autre schéma de couleur afin de l'intégrer à mon armée de volksgrenadiers.


 


A vue de nez, le résultat me convient et les figurines s'intègrent assez bien au milieu des troupes déjà peintes...

 



Et voici également un petit WIP, avec une kübelwagen presque terminée (il me reste encore à ajouter les
plaques d'immatriculation, la boue et la neige afin de finir le véhicule et son socle). La voiture a été légèrement convertie en y ajoutant un passager sur la banquette arrière, prêt à utiliser sa MG42 sur d'éventuels gêneurs... Elle a reçu sa livrée bicolore qui sera la marque de fabrique de l'ensemble des soutiens dévolus à l'armée (le PaK40 et le SdKfz250 l'arborent déjà), à l'exception du Hetzer.

 


Les prochaines figurines sont d'ores et déjà prêtes, car je me dois d'avancer sur le CDA.
Il y aura donc une équipe de snipers vétérans pour mes fallschirmjägers, ainsi qu'un blindé léger destiné à apporter un peu de puissance de feu à mes troupes (il s'agit d'un SdKfz 250/9, dont le canon de 20mm pourra sans soucis s'occuper des transports et des blindés légers de l'adversaire).
Objectif : peindre ces figurines pour la fin du mois...






Et en attendant qu'elle soit entièrement terminée, voici une photo de mon armée telle qu'elle se présente en ce moment :





Encore pas mal de travaux à venir, mais l'avantage des troupes allemandes en fin de guerre, c'est qu'on s'ennuie rarement à peindre 2 fois la même figurine ! ^^




jeudi 21 décembre 2017

Quelques figurines de plus

Coucou à tous,

Avant de partir en congés, j'avance sur mes travaux de peinture, que ce soit pour moi ou pour mes commandes.

J'ai donc réussi à terminer 2 kazaks de plus pour VinZ (et sans doute une 3è fig avant de fermer pour les vacances de Noël) :


 
  

Du coup, il me reste celles-ci en WIP, et celle du milieu devrait être terminée d'ici à demain soir :



J'ai également terminé mon équipe des Bas Fonds (me restera encore le staff à acheter/convertir/peindre) en terminant la peinture de mon troll du chaos, affectueusement baptisé Gro'Kui'kh. Oui, je sais, ça pique les yeux et c'est de mauvais goût, mais c'est comme ça ! (^_^)

 
 

Et la petite équipe au complet (en attendant de mettre la main sur des rats ou des gobs supplémentaires pour pouvoir jouer full skaven ou full gobs) :



Et pour terminer cette livraison, un peu de Bolt Action.

Il s'agit des maquettes de chez Rubicon que j'ai ramené du Japon (chacun ses valeurs : y en a qui achètent des t-shirts et des bibelots, moi je ramène des trucs pour le jeu et de la boustiffaille).

Je les ai tranquillement assemblées et peintes (entièrement au pinceau, à l'ancienne). Et je me suis amusé avec de la boue (c'est de saison, non ? ) histoire de les lier à leur historique, à savoir la bataille des Ardennes à l'hiver 44, et notamment les actions des troupes au sol issues des rangs de la Luftwaffe.

Tout d'abord un petit transport de troupe SdKfZ 250, peint dans la même livrée bicolore que le PaK40 de mes paras allemands. Ce schéma me plait tellement qu'il va devenir le schéma retenu pour le reste des blindés (transports et soutiens) associés à mes fallschirmjägers :

 
 
 

Et pour finir un petit chasseur de char Hetzer.
Petit car il est vraiment minuscule à côté d'un Tiger II, mais franchement, c'est une coquille d'oeuf armée d'un très gros marteau (un canon antichar de 75mm capable d'ouvrir à peu près tout le matériel allié ou russe).
Le schéma de camouflage est différent, car il est destiné à la 2ème partie de mon armée, la 18.VolksGrenadierDivision.

 
 


Et les deux ensemble, histoire de se faire une petite idée de la taille :


A venir : une grosse fournée de figs en commande.
Elles sont enfin terminées, et il ne me reste plus qu'à finir le soclage. Ce qui devrait être fait avant la fin de l'année.

A bientôt !

mardi 12 décembre 2017

Un Caillou au Japon - 3ème partie

Bonjour à tous,



Retour de mon petit "reportage photo" sur notre voyage au Japon.

Je vous avais quitté en partance pour Tokyo, où nous devions passer un week-end en famille, chez le frère de ma femme.

Après un petit voyage en train, nous arrivons à la gare de Tokyo, où mon beau-frère nous récupère. 

les nouvelles de la météo ne sont pas bonnes : le premier typhon doit frapper la région dans la nuit de dimanche à lundi, et la pluie est au rendez-vous. Pas de panique, ça sera encore pire le dimanche...

Un Caillou visiblement ravi d'être de retour à Tokyo sous la pluie...

En attendant mon beau-frère, nous trainons dans les sous-sols de la gare de Tokyo, immense galerie commerciale où se mêlent grands magasins, boutiques de jouets, restaurants, magasins de fringues,... Bref, un immense souk souterrain où nous faisons quelques emplettes pour la famille et pour mon fils (petites voitures Tomica et autres goodies Yokai Watch).

Certaines boutiques attirent l'oeil, notamment une boutique entièrement dédiée aux KitKat, avec une multitude de parfums inconnus dans nos contrées :

 


Et Halloween oblige, certains commerçants s'en donnent à coeur joie :

Ouaip, un cerveau en exposition... Faut aimer la guimauve, mais l'idée m'a fait marrer ! ^^

Nous y retrouvons mon beau-frère, et nous prenons le temps de déposer les valises dans le coffre de sa voiture avant d'aller au restaurant. Comme toujours, ceux-ci se trouvent dans les sous-sols ou les étages des immeubles situées aux alentours, et mon beau-frère a visiblement repéré un étage intéressant.

Après une courte discussion, nous jetons notre dévolu sur un restaurant de sushis (cette fois, pas question de repartir en France sans en avoir bien profité à ce niveau là). Après une courte attente, les plats arrivent, et nous nous jetons sur notre repas, qui s'avère absolument délicieux.

Mon assiette. Mon fils a la même, et ne me laissera absolument rien... faites des gosses, qu'ils disaient... ^^

Le plat de ma femme, qui ne souhaitait pas le plateau de sushis pour cette fois mais se rattrapera une autre fois

Et nos petits desserts : sorte de panacotta au thé vert avec de la pâte de haricots rouges.


Après cette entrée en matière, il est temps pour nous d'aller chez mon beau-frère. Bonne situation (et sa femme aussi), mais petit appartement (les inconvénients d'habiter en plein Tokyo).  Nous logeons dans l'appartement réservé aux invités (sorte de chambre d'hôtel très améliorée). Mon neveu et ma belle-soeur ne sont pas là à cause de leurs activités, mais nous les retrouverons le soir pour aller au restaurant.

Du coup, nous ressortons, toujours en voiture vu que le temps ne s'améliore pas. Direction un magasin dans une galerie commerciale proche, où mon beau-frère a décidé de gâter son neveu :

Un Pokemon-store, véritable antre de la perdition pour mon fils, entre goodies, cartes et autres peluches. Il en ressortira bien chargé...
 
J'en profiterai également pour faire quelques courses pour Morikun et l'anniversaire de mes neveux français...

Fin d'après-midi, nous récupérons le reste de la famille pour un petit moment de détente à la maison.
Les enfants jouent, les adultes papotent tranquillement.
Dehors, la pluie s'est calmée pour le moment...

Nous sortons à pied dans le quartier, direction une crêperie tenue par un Français installé à Tokyo : le Bretagne. Ambiance kitsch breton, mais les Japonais adorent. Moi, ce qui m'intéresse est dans l'assiette et nous ne serons pas déçus car les crêpes sont très bonnes. Mon beau-frère et moi ferons le spectacle dans la soirée avec nos crêpes flambées.

Cet enfant déteste les crêpes... ça se voit, non ? ^^


Retour tranquille à l'appartement. La pluie s'est complètement arrêtée, nous rentrons à pied dans les petites rues du quartier et j'en profite pour prendre en photo cette dalle, scellée dans le trottoir (ce n'est qu'une des nombreuses variantes de la choses que j'ai pu croiser au cours de mon périple) :

Et oui, il est interdit de fumer dans la rue en dehors des espaces réservés... Une des raisons pour lesquelles les rues sont plus que propres. C'est bien simple : je n'ai vu du bordel et des saletés par terre que dans un seul endroit à Tokyo, endroit où se pressent chaque jour des centaines de touristes étrangers... No comment...


Le lendemain, mauvaise nouvelle : il ne pleut pas, on a juste l'impression de recevoir des bassines d'eau sur la tête. Du coup, les choix sont assez restreints, et nous nous décidons pour le musée des pompiers de Tokyo.

Visite sympa (et gratuite), avec pas mal de matériel d'exposé, des maquettes, des costumes, et un petit coin ludique pour se déguiser ou quelques activités pour les enfants :


 


La soirée se finira ensuite entre une pizzeria voisine (au demeurant excellente, avec des pizzas cuite dans un four à bois bien qu'elle soit située en rdc d'un immeuble de 15 étages) et jeu de société (car oui, je suis assez débile pour me transporter la boite de Carcassonne avec des extensions jusqu'à l'autre bout de la planète) :


Nous allons nous coucher, bercés par le vent qui se lève.
Le typhon frappera Tokyo dans le courant de la nuit, et nous aurons quelques surprises le lendemain matin....